Profession de foi

Préambule

Ce que nous croyons nous engage devant Dieu premièrement et puis devant les hommes de notre temps. Nous tenons donc à professer notre foi. Ce que nous croyons nous distingue bien sûr de nombreux courants religieux mais nous place en même temps dans le mouvement évangélique. C’est notre famille. En effet le mouvement évangélique manifeste pratiquement l’unité spirituelle des véritables chrétiens par delà les barrières dénominationnelles. Le mouvement évangélique s’inscrit dans l’histoire de l’Eglise depuis la Pentecôte. Nous adhérons aux « credo » de l’Eglise des premiers siècles et reconnaissons la valeur des grandes confessions de foi de la Réforme. Notre propre confession est une réponse humaine et limitée, sans caractère sacré, juridique ou restrictif, à la révélation parfaite de Dieu et de sa volonté dans l’Ecriture Sainte. En affirmant ce que nous croyons, nous désirons donner gloire à Dieu, lui rendre grâce pour son amour, et stimuler notre réflexion, notre vigilance et notre engagement.

Profession de foi

Dieu

Nous croyons en un seul Dieu, éternellement vivant, souverain, saint, esprit, créateur de l’univers, existant en trois personnes, Père, Fils et Saint-Esprit.

Le Père

Nous croyons au Père, tout-puissant, inaccessible par nature, mais qui s’est révélé aux hommes, les appelant à marcher dans sa justice. Il a donné la loi et les prophètes à Israël, peuple de l’alliance, il a ainsi préparé la venue de son Fils, en qui il a fait connaître sa volonté de salut par grâce pour tous les hommes.

Jésus-Christ

Nous croyons en la divinité et la préexistence éternelle de Jésus-Christ. Conçu par le Saint-Esprit, né de la vierge Marie, il partagea pleinement la condition humaine sans commettre de péché.

Le Saint-Esprit

Nous croyons en la divinité, la personnalité et l’action du Saint-Esprit. Envoyé par le Père et le Fils à la Pentecôte, il conduit l’homme à Jésus-Christ. Il le fait naître de nouveau, en le convainquant de péché, produisant la repentance et la foi dans son coeur.
Il demeure dans le croyant dès sa nouvelle naissance et il l’intègre dans L’Église où il agit encore aujourd’hui, en plein accord avec les Écritures. A chaque chrétien, il accorde un ou plusieurs dons, et en dirige souverainement l’exercice pour l’édification de tous.

Les Saintes Écritures

Nous affirmons l’autorité souveraine de la Bible dans ses soixante-six livres. Elle est entièrement Parole de Dieu, exempte d’erreur dans les originaux, ultime autorité en matière de foi et de vie chrétienne. Par son Esprit et au travers de la personnalité des écrivains, Dieu a veillé à la formation des Saintes Écritures et à leur transmission au cours des siècles. Il les a pleinement inspirées. Aucune nouvelle révélation n’a le pouvoir de les modifier en quoi que ce soit.

L’homme et le péché

Nous croyons que l’homme et la femme ont été créés à l’image de Dieu et sans péché, leur chute affecta toute l’humanité qui demeure, dès lors, sous la domination de Satan, dans la corruption et sous la condamnation de Dieu.

Le salut

Nous croyons que le salut est le don gratuit de Dieu, fondé sur le sacrifice de Jésus-Christ accompli une fois pour toutes. La justification, reçue uniquement par la foi, s’opère par la grâce de Dieu en Jésus-Christ qui fait de l’homme un être nouveau. Libéré de la domination du péché et de Satan, il est réconcilié avec Dieu. A cause de sa nature, le chrétien demeure encore dans une situation de tension- mais le Saint-Esprit agit en lui pour le transformer, le faire croître dans la foi, l’amour et la sainteté. Il le rend capable de persévérer jusqu’à la fin. La plénitude du salut sera manifestée lorsque Jésus-Christ reviendra.

L’Église

Nous croyons en l’Église universelle, corps de Christ, ensemble des rachetés de Jésus-Christ, de tous pays, de tous temps, et de toutes confessions. Leur unité véritable est dans le Saint-Esprit.
Nous croyons que les Églises locales sont voulues de Dieu. Composées de personnes professant leur foi en Jésus leur Sauveur et Seigneur, elles sont l’expression de L’Église universelle, elles ont pour mission de glorifier Dieu dans la louange, le service, le témoignage et une action responsable dans la société. Porteuses d’un message de justice, de paix et de liberté, elles sont signe du royaume de Dieu.

Nous croyons que le baptême et la sainte cène sont les deux ordonnances du Seigneur:

  • Le baptême est un témoignage de conversion, et d’intégration dans l’Église de Jésus-Christ, un signe d’engagement à une vie chrétienne sanctifiée.
  • La sainte cène est un témoignage de la mort du Seigneur, de son prochain retour, et de la communion au corps du Christ.

L’AU-DELÀ

Nous croyons que tous les hommes ressusciteront et comparaîtront devant Dieu: les croyants pour vivre éternellement dans sa présence, les impénitents pour être éternellement séparés de lui.