Article de Webmaster (Page 3)

Article de Webmaster (Page 3)

Psaume 32:6-7

Qu’ainsi tout homme pieux te prie au temps convenable ! Si de grandes eaux débordent, elles ne l’atteindront nullement. Tu es un asile pour moi, tu me garantis de la détresse, Tu m’entoures de chants de délivrance.

Psaume 103 v2-6

Mon âme, bénis l’Éternel, Et n’oublie aucun de ses bienfaits! C’est lui qui pardonne toutes tes iniquités, Qui guérit toutes tes maladies; C’est lui qui délivre ta vie de la fosse, Qui te couronne de bonté et de miséricorde; C’est lui qui rassasie de biens ta vieillesse, Qui te fait rajeunir comme l’aigle. L’Éternel fait justice, Il fait droit à tous les opprimés.

Josué 1:9

N’oublie pas que je t’ai recommandé d’être courageux et fort. Ne tremble pas, ne te laisse pas abattre, car moi, le Seigneur ton Dieu, je serai avec toi partout où tu iras.

Psaume 145:16-20

C’est toi qui ouvres ta main et satisfais les besoins de tout ce qui vit. La fidélité du Seigneur apparaît dans tout ce qu’il entreprend, sa bonté dans tout ce qu’il fait. Le Seigneur est proche de ceux qui l’appellent, de tous ceux qui sont sincères en l’appelant. Il répond aux demandes de ses fidèles, il les sauve dès qu’il entend leurs appels. Le Seigneur protège tous ceux qui l’aiment, mais il élimine tous les méchants.

Jérémie 29:11

Car Je connais les pensées que J’ai sur vous, dit le Seigneur, pensées de paix et non d’affliction, afin de vous donner la fin de vos maux et la patience.

Vivre la cène aujourd’hui

DOSSIER VIVRE N°30 – 128 pages Éditions « Je sème » – 2009 Ces quelques réflexions sont nées d’un constat : nous vivons mal la Cène ! A force de répéter dimanche après dimanche les mêmes gestes, souvent dépourvus de paroles fortes, nous avons fait de ce moment, que nous déclarons pourtant central, un temps sans grande profondeur, sans grande intériorité. Pourtant, nous croyons fermement qu’en instituant ce repas, Jésus a voulu laisser à ses enfants un lieu privilégié de mémoire, de communion et d’espérance. La…

Ecclésiaste 7:10

Ne nous demandons pas pourquoi le passé a été meilleur que le présent; il n’est pas sage de se poser cette question.